Philippe MAINDRON

Le cascadeur de l’événement ? Sans aucun doute ! Il peut se targuer d’être l’inventeur des plus fous des événements vendéens : chef d’orchestre du Festival de Poupet, poisson pilote du Grand Prix Meule Bleue, leader incontesté du Front d’Opposition à la Nouvelle Année… il est habitué à réaliser l’irréalisable. Bref, l’homme de toutes les situations !

MAISON BLEUE

Codirigeant de la société Maison Bleue de 2000 à 2016, Philippe instaure, au sein de cette entreprise de BTP de 100 salariés, un immense laboratoire pour inventer une nouvelle manière de diriger. Ses cobayes volontaires ? Les salariés bien sûr, mais également les fournisseurs et clients. C’est le début des événements décalés aux résultats toujours improbables.

Les Voeux de Maison Bleue

A l’ère des nouvelles technologies, Maison Bleue s’accroche aux bonnes vieilles cartes de vœux en se réappropriant le concept… Pour le plus grand plaisir des destinataires !

On retient un thermomètre au slogan « toujours plus proche de vous », des vœux reçus le 31 janvier « si nous sommes les derniers à vous souhaiter une bonne année, nous serons les premiers à vous souhaiter Joyeuses Pâques » ….

On n’est pas des moutons

11/06/2005

2005 marque l’invention d’un concept « anniversaire » dans les murs de l’usine Maison Bleue. Ces fameux 5 ans sont fêtés en compagnie d’orchestres, de musiciens, d’artistes de rues… au sein même des bâtiments de production. Le meilleur moyen pour mettre en lumière le travail quotidien des salariés en apportant une touche d’originalité unique !
1000 salariés, clients et fournisseurs en gardent encore un souvenir impérissable.

NJO – Les 1ers Jeux Olympiques de Nains de Jardin

19/09/2009

Telle une parodie des JO 2008, les 9 ans de la société se doivent d’être fêtés le 19.09.09 ! Façon Amélie Poulain, les deux dirigeants parcourent le monde pendant un an en envoyant des cartes postales à leurs quelques 1 000 invités. Le Jour J, un immense chapiteau est dressé sur le site de Maison Bleue pour accueillir les épreuves en tout genre : lancer de poireaux, record du monde de gonflage de ballon, auto tamponneuses humaines… sous l’œil avisé de Philippe Candeloro, parrain officiel de l’événement.


Maison Bleue fait sa crise d’adolescence

05/04/2014

Parce que les chiffres ronds sont trop prévisibles, une fois de plus Maison Bleue joue l’originalité en organisant une grande fête pour ses 14 ans. Au programme : fanfares, reine d’Angleterre, procession au milieu des éléments béton, orchestre symphonique… mais surtout un Grand Prix Meule Bleue où s’affrontent les invités séparés en deux équipes : les « chics » contre les « d’jeuns ». L’enjeu ? le menu du buffet : homard ou hot-dog … Les prémices d’un futur événement national…

FESTIVAL DE POUPET

Saint Malo du Bois

L’histoire commence en 1987… Pour s’intégrer dans sa nouvelle commune de Saint Malo du Bois, Philippe lance un atelier de vannerie. Se targuant d’avoir créé le plus grand moulin de paille du monde, le petit groupe organise une fête locale pour marquer le coup.

Celle qui ne devait avoir lieu qu’une seule fois devient au fil des ans de plus en plus importante. « Poupet – Les arts à la campagne » se transforme en « Festival de Poupet ». La prairie évolue petit à petit en un théâtre de verdure. Et les artistes ont aujourd’hui une renommée internationale.

Qui aurait cru que 30 ans plus tard, ils seront plus d’un million de festivaliers à avoir foulé la prairie de Poupet ?

Théâtre de Verdure

Rivalisant avec la technologie des plus belles cités des congrès, ce petit théâtre de Verdure de 3 000 places au fond de la vallée de Poupet fait fondre les plus grands : Bob Dylan, Joe Cocker, Manu Chao, Placebo, Lenny Kravitz, mais aussi Mika, la famille Chedid, Yannick Noah, Gad Elmaleh, Jean Michel Jarre…

Tous vous diront que ce festival à une âme particulière…. Surement dû au fait qu’il repose sur la générosité des 700 bénévoles de Poupet !

Chateau de la Barbinière

Parce que l’occasion est parfois trop belle pour vouloir pousser les murs du Festival, l’organisation se déplace de temps en temps dans le Parc du Château de la Barbinière. Ainsi, ce ne sont pas 3 000 mais 30 000 personnes qui viennent accueillir des stars internationales : Elton John, Stromae, David Guetta, Les Insus, Indochine…

Saint Ignace // 2001

31/07/2001

Poupet exploite le domaine musical… mais pas que ! A la recherche d’événements déjantés, la fine équipe organise un réveillon en plein mois de juillet pour fêter le passage de juillet à août. 300 festivaliers passeront une nuit hors du temps à bord d’un train vapeur, dans la plus grande des folies.

Las Vegas du Bois – 25 ans

9-10/07/2011

Alors que les plus grandes vedettes se succèdent dans le théâtre, pourquoi ne pas les faire venir dans les rues de la commune ? Vient alors l’idée de parodier Las Vegas en rebaptisant la commune de Saint Malo du Bois « Las Vegas du Bois ». Pour être à la hauteur, il faut une chapelle des mariages, une Tour Eiffel, un aéroport, mais surtout une voie ferrée ! 300 mètres de voies sont aménagés au beau milieu de la commune pour faire circuler une vraie locomotive, sous les yeux ébahis de 30 000 spectateurs…

Poupet fait le pied de grue – 30 ans

2-3/07/2016

30 ans d’histoires. Pour renouer avec ses premiers amours, Poupet organise une immense fête populaire gratuite dans sa prairie. L’occasion de fêter la nouvelle scène du festival. Au programme, une foule d’artistes ayant marqués son histoire, un « manège en chantier », une « coupe des vis » un « photo maçon » … Le weekend se termine avec un spectacle hors norme de la compagnie Transe Express suspendue à 3 immenses grues.

30 000 festivaliers sous le charme…

FONACON

Front d’Opposition à la Nouvelle Année – Comité d’Organisation Nationale

Comme s’il n’était pas rassasié, Philippe créé en 2006 un mouvement d’ampleur nationale : le FONACON. La meilleure façon de combattre son obsession du temps qui passe est alors pour lui de s’opposer au passage de la Nouvelle Année.

Avec une dizaine d’acolytes, l’aventure du Fonacon va bouleverser l’idée du « réveillon ».

2008 – Pas Tout de suite !

Après avoir échoué dans leur mission en 2007 dans un petit village de Vendée, le groupuscule décide d’enterrer le temps à Nantes. 500 personnes, sous une pluie diluvienne, battent le pavé avec bruits et fracas car on le sait tous « la dinde aux marrons, ça donne des boutons » !

2009 – Reste dans l’oeuf !

31/12/2008

Après la déception du réveillon passé, le Fonacon tente à nouveau d’arrêter le temps… mais au niveau national. 1 000 personnes se retrouvent sur les marches du Sacré Cœur de Paris. Le cortège ouvert par la police et par des chameaux (pourquoi pas !) remonte les rues jusqu’à la place du Tertre. Le préfet dira « Il y a assez de travail à s’occuper des « pour » qui s’amusent sur les Champs Elysées pour perdre mon temps avec ceux qui sont « contre » » … Un événement relayé par les télés du monde entier !

Si 2010 passe, nous on s’casse !

31/12/2009

Après avoir tenté de noyer le temps à Noirmoutier pour ne pas que « 2010 finisse comme Elvis », le groupe décide de porter leur revendication à l’ONU.

Quelques problèmes dans l’organisation dus au virus H1N1 les contraints à rester en France. Des groupes se forment alors au pied de la dizaine de Statues de Liberté recensées sur notre territoire pour implorer de rester en 2011.

Une déception de plus chez les organisateurs…

WordPress Themes